TedX Viroflay

9

Mars 2018

Camille RIQUIER

Le rêve et l'audace

Camille Riquier, agrégé et docteur en philosophie, enseigne la philosophie à l’Université de Paris Sorbonne. Il est actuellement Professeur à l'Institut Catholique de Paris.
Conseillet du Comité de Rédaction de la revue Esprit, Lauréat de l’Académie Française, Ses recherches actuelles portent sur la phénoménologie et la philosophie française entre Bergson et Peguy.
L’idée que l’action de l’homme soit portée par ses rêves remonte à l’antiquité. L’homme a toujours au-delà de ses besoins primaires trouvé dans ses rêves les leviers de son action qui lui permet de penser puis de s’organiser pour trouver l’énergie de se dépasser.

À l’heure de l’hypertrophie des nouvelles technologies notamment visuel, l’être humain se voit restreint dans sa capacité d’action arrêté par la captation de son attention par les nouveaux moyens de communication et réseaux sociaux.

  Il s’efforcera de définir en quoi le rêve est fondateur chez l’homme de l’action et comment la société de l’attention est en train de freiner la capacité de l’homme à s’appuyer sur ses rêves pour agir.

Delphine VINET

La Possiblerie : redonner du sens au métier paysan

Delphine Vinet est viticultrice au côté de son mari Benoît. Ils se sont investis dans la mise en place d’une agriculture la plus respectueuse et harmonieuse possible. Cela a été la philosophie sur laquelle ils ont fondé leur domaine viticole dans le bordelais avec toute leur famille.
La prise de conscience de la nouvelle génération paysanne de basculer dans l’agriculture durable héritée de leurs parents a incité Delphine Vinet et son mari à lancer un projet d’agriculture biologique sur leur domaine viticole. L’originalité de leur démarche a consisté à utiliser les principes de permaculture dans une approche holistique ; agriculture biologique, agroforesterie, naturalisme.  Ils ont dû faire appel à différentes ressources publiques et privés : organismes agricoles d’état, association d’agroforesterie et naturaliste (oiseaux, insectes, reptiles).  Agriculture bio, biodynamie, permaculture, tout vaut quand tout est fait ensemble. On ne peut pas faire comme autrefois sauf si on mutualise.
 
D’une prise de conscience de respecter la nature dans leur métier paysan, ils ont réalisé qu’en agrégeant tous les métiers et organisations présents dans leur terroir, ils pouvaient créer une collectivité qui redonnait du sens par son action au métier paysan.
 
Ce nouveau système agricole apporte une diversité de culture et de compagnonnage de végétaux et donc d’expérience en regroupement plusieurs activité et technique complémentaire et diverse qui s’apportent les unes aux autres : maraichage, viticulture, naturalisme, foresterie. Ainsi les paysans se reconnectent avec leur terroir et leur environnement social dans un mouvement de co-working.

  C’est dans ce contexte qu’est né La Possiblerie : il est possible de produire différemment en pensant différemment et surtout en faisant ensemble.

Jean-Charles CAILLIEZ

La « classe renversée », nouvelle innovation manageriale

Imaginez qu’un professeur, le premier jour de sa classe, surprenne vraiment ses élèves,… qu’il leur dise qu’il n’a plus envie de leur faire cours « normalement », qu’il leur propose une méthode plutôt originale pour remplacer son cours magistral avec cette petite phrase : « Désormais, vous ferez tout,… je ne ferai plus rien ! ». Bienvenue dans la « classe renversée », l’innovation pédagogique par le changement de posture ! Cette sorte de classe inversée audacieuse a été créée à Lille pour rendre la pédagogie plus active et responsabiliser davantage les étudiants. Elle inspire aujourd’hui les entreprises qui se posent des questions en matière d’innovation managériale. Pourquoi avoir envie de sortir de sa zone de confort et comment ? Pourquoi accepter de se mettre en danger et de sortir parfois de sa position d’expert ? Comment faire davantage confiance aux autres et par conséquent à soi-même ? Peut-être pour arpenter de nouveaux chemins, découvrir et conquérir de nouveaux territoires,… ou très certainement pour multiplier les rencontres improbables et innover de manière plus efficace ?
Hacker pédagogique et manager de l’innovation, enseignant-chercheur à l’interface entre le monde de l’éducation et celui des entreprises, Jean-Charles Cailliez est titulaire d’une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR), d’un Doctorat et d’un Executive MBA. Il est Professeur de biologie cellulaire et moléculaire à l’Université Catholique de Lille. Tour à tour Vice-recteur Recherche, Doyen et Chercheur à l’INSERM et à l’Institut Pasteur de Lille, il est aujourd’hui Vice-Président Innovation de son université et Directeur d’HEMisF4iRE, la Design School qu’il a créée en 2017. Il accompagne en favorisant la transdisciplinarité les enseignants désirant pratiquer de nouvelles formes de pédagogie et il participe à la construction de communautés apprenantes dans le domaine de l’éducation comme dans celui du management en entreprise. Il utilise pour cela des méthodes de créativité et des outils de travail collaboratif (codesign, design thinking,…) liés à l’intelligence collective et favorisant les changements de posture.

  Enfin,… il est grand-père d’une petite Louise et collectionneur de marathons.   

Philippe THUILLER

Musique du corps : l'electro frontière entre le tribal et le moderne

Philippe THUILLER est un compositeur de musique contemporaine qui allie instrument acoustique et musique électronique. Issue du groupe Saint-Michel qu’il a créé il y a 5 ans, il cherche à relier l’ancien et le nouveau dans une composition de musique Pop française.​
Adepte de la musique électronique, Philippe recherche par l’usage des sons de son corps à revenir à la source de la musique tribale tout en la reliant à la musique moderne.

Très attaché au rapport entre l’ancien et le nouveau, ainsi qu’au développement de nouveaux outils de création, il a entrepris de créer un instrument basé sur le corps humain et les sons qu’il produit.

Associé aux outils modernes comme l’ordinateur et les logiciels de son, il construit des ambiances musicales avec pour unique source sonore; le corps humain et surtout la voix, le souffle..

A l’aide de l’ordinateur, il façonne les sons, transformant la hauteur, la longueur ou le timbre. L’ensemble se fait en temps réel sans ajout de sons « préenregistré » comme le font beaucoup de musiciens de nos jours.
 
Son corps devient l’origine de sa composition musicale qu’il travaille en boucle grâce à ses samplers.

  Et c’est en réalisant, que les sons viennent de son corps que nous prenons conscience de notre capacité créatrice.

Catherine CESARSKY

L'aventure des Télescopes géant pour découvrir les mystères de l'univers

Catherine Cesarsky est une astrophysicienne au parcours international. Elle est actuellement présidente du projet Square Kilometer Array, qui vise l’installation de centaines de milliers d’antennes en Australie et en Afrique du Sud pour la détection des ondes radio émises par les astres.
 
Par le passé, elle  s’est attaquée à plusieurs énigmes du cosmos par la réflexion et le calcul, et a développé des instruments d’observation astronomiques qui ont été montés à bord de satellites. De 1999 à 2007, elle a dirigé l’Observatoire Européen Austral, qui dans cette période a déployé au Chili, dans le désert de l’Atacama, les télescopes optiques les plus performants du monde.
 
Elle a également eu la responsabilité pour l’Europe de la première moitié de la construction, au sein d’une collaboration internationale, d’un observatoire révolutionnaire, ALMA, qui aujourd’hui  accumule les découvertes des mystères de l'univers.

  Elle nous propose de nous raconter cette histoire et de partager avec nous ce rêve de mieux comprendre l’univers.

Jérôme TRAISNEL

Demain, un monde sans propriété et sans paiement ?

Pourquoi l'invention de la monnaie a été une avancée majeure de notre civilisation?
Du coquillage aux crypto-monnaies, quelles fonctions remplissent les monnaies ?  
Quels effets ces monnaies ont sur l'homme, de la découverte du monde au consumérisme et au crack monétaire?
 
Pourquoi sommes nous donc à la recherche d'un nouvel ordre?
Deux révolutions sont en cours. D’une part, l’économie du partage qui transforme le rapport aux objets. Ensuite, la dématérialisation, notre société deviendra "cashless" (sans pièces ni billets) avant 2050. Les crypto-monnaies (comme les BitCoin) peuvent présager une démonétisation des échanges.
                
La disparition de l’acte de paiement transforme les relations économiques et induit de nouveaux comportements, de nouvelles attentes. L’argent s’efface au profit de la pure expérience client.
Jérôme est co-fondateur et dirigeant de SlimPay, société technologique de la finance ("FinTech"). Lauréate Deloitte Fast50 2015 (société Française à la plus forte croissance). Etablissement de paiement spécialisé dans les paiements direct de compte à compte, notamment pour le commerce par abonnement, qui travaille avec les plus grands groupes comme SNCF, SFR, Solocal, Deezer…
 
Au-delà de son action d’acteur économique depuis 17 ans et de la création de 4 entreprises, Jérôme est membre du comité national des paiements scripturaux, membre du comité consultatif du secteur financier, président de l'association Française des établissements de paiement et monnaie électronique.

  Jérôme est impliqué dans la création d’entreprises depuis 17 ans,  il accompagne de jeunes entrepreneurs dans la création et le financement des nouvelles technologies et nouveaux usages.​

Bastien LEFRANCOIS

Le dirigeable solaire, vers un transport aérien alternatif ?

Ingénieur de formation, pilote de montgolfières sur son temps libre, forgé dans des rêves de gosse à base de conquête spatiale et de romans de Jules Verne, Bastien Lefrançois a découvert pendant ses études une passion pour ces vaisseaux volants.
 
Après une dizaine d’années exercées au sein de plusieurs projets de dirigeables, ce jeune chavillois a pour mission aujourd’hui de bâtir au sein d’un grand programme l’avènement industriel de ces poétiques machines dans la société Flight Whales.
C’est en ballon que l’homme a commencé à voler. C’est aussi sous des ballons que l’homme a mis au point la navigation aérienne, et une partie de la science du vol. Après avoir été de majestueux pionniers, ils sont aujourd’hui au mieux oubliés de l’histoire ou relégués au rayon enfant, science-fiction ou évasion poétique.
 
Mais ce début de XXIème siècle est le lieu de nombre de transformation, de remise en question de paradigmes hérités du développement industriel. Les aérostats, qu’ils soient libres ou dirigeables, ont des caractéristiques qui leurs confèrent une grande vulnérabilité. Ils ont aussi acquis une autonomie grâce aux évolutions des nouvelles technologies notamment de captation de l'énergie solaire.

Seb James

Street Art Graphiste

Sebastian James est un artiste anglo-argentin vivant à Chaville. Après des études d’illustration à l’école Estienne, il trouve ses repères dans la peinture murale, sans pour autant négliger son travail en atelier (peinture/gravure). Autour de ses commandes, il élabore une oeuvre personnelle dans un univers essentiellement urbain foisonnant de détails incongrus. Il allie art classique et street art notamment au travers de fresques murales géantes sur les murs des villes au travers desquelles il fait redécouvrir l'histoire des villes à ses habitants.

Artiste invité pour cette deuxiéme édition de TedxViroflay, il se lancera dans un nouveau projet qui alliera son art graphique et performance en live pour exprimer ce que les intervenants vont exprimer dans leurs talks.​
Haut de page